Visa + à Sully-sur-Loire : « J'ai pris conscience que je suis aussi capable que les autres »
 

Visa + à Sully-sur-Loire : « J'ai pris conscience que je suis aussi capable que les autres »

par Kogito. Le 01/02/21 15:38. Localisation : 45.
|
Le 4 décembre, Emergence a débuté un Visa + Parcours vers l'emploi à Sully-sur-Loire. Retour sur la formation avec Fanny, ancienne aide à domicile qui souhaite obtenir le diplôme d'État de technicien de l'intervention sociale et familiale.

« Avant, je doutais de moi et de mes capacités. Avec la formation, j'ai pris conscience que je suis aussi capable que les autres. Je me mettais des barrières toute seule » confie Fanny. Isdoise (45) de 36 ans, elle fait partie des 14 stagiaires du Visa + Parcours vers l'emploi proposé par Emergence (ELS de Gien) à Sully-sur-Loire. « Les apprenants ont entre 18 et 57 ans. Ils sont en majorité accompagnés par Pôle emploi ou la Mission Locale mais j'ai également pris l'habitude de communiquer sur les formations à venir sur Facebook, raconte Sandrine Sdiri, coordinatrice du Visa +. Je publie des annonces sur les "groupes" de petites annonces ou d'actualités locales. Ça fonctionne bien et me permet de capter des profils comme les parents au foyer. » En recherche d'emploi depuis un an, Fanny a exercé pendant 7 ans comme aide à domicile avant la fermeture de l'association qui l'employait. « Je ne souhaitais plus faire ce métier, j'ai donc commencé à réfléchir à mon projet, notamment avec un bilan de compétences. C'est à ce moment-là que l'Antenne Emploi de Sully-sur-Loire m'a parlé du Visa + Parcours vers l'emploi. Je me suis dit que ça ne pouvait qu'être un plus pour moi : l'occasion de reprendre le fil de ma recherche d'emploi et de me remettre à niveau professionnellement et personnellement. »

Le Visa + d'Emergence a débuté le 4 décembre 2020 et se terminera le 19 février 2021. Il se déroule au camping de Saint-Père-sur-Loire, « dans des locaux suffisamment grands pour respecter les règles sanitaires, explique Sandrine Sdiri. Nous sommes installés dans les lieux de vie du camping ainsi que dans un mobil home. » Au programme de la formation : remise à niveau individualisée en français, mathématiques et numérique, coaching en développement personnel, travail sur les compétences professionnelles, entretiens individualisés et création d'une association d'aide aux demandeurs d'emploi comme projet collectif. « L'occasion pour les apprenants de s'interroger sur ce qu'est une association, d'écrire les statuts, d'élire les membres, de trouver un local mais aussi de réaliser une enquête auprès de la population pour connaître leurs besoins » détaille la coordinatrice. « Notre association va s'appeler Solidarité humaine du Val de Sully, poursuit Fanny. Ce projet collectif nous donne un objectif commun à tous, ce qui nous soude au-delà de nos projets personnels. » Fanny a par ailleurs été élue comme présidente de l'association : « Une grande surprise pour moi car je ne m'étais pas présentée. J'étais très contente, les autres m'ont montré une autre image de moi et m'ont rassuré sur mes compétences. »

« Le Visa + Parcours vers l'emploi m'a beaucoup apporté, poursuit Fanny. Il m'a donné un rythme de travail, des objectifs, de la motivation... Il m'a également redonné confiance en moi. » Des effets que Sandrine Sdiri connait bien : « Le Visa + donne un but aux apprenants, leur montre qu'ils ont des compétences, change leur façon d'être et de penser. Parfois la transformation est spectaculaire entre le début et la fin de la formation. » Au fil de la formation, Fanny a également modifié son projet professionnel : « Je m'orientais vers un diplôme d'aide soignante mais maintenant je souhaite devenir conseillère en insertion professionnelle pour aider les autres comme je suis aidée aujourd'hui. » Première étape de son nouveau projet : débuter au mois de novembre une formation à Olivet pour obtenir le diplôme d'Etat de Technicien de l'Intervention Sociale et Familiale.