voir + d'articles
 
 

Depuis le 14 mai l'organisme de formation Formatic Centre de Saint-Avertin accueille de nouveau les apprenants du Visa Pro numérique. Le centre a dû s’organiser afin que les stagiaires soient reçus dans les meilleures conditions.

Le jeudi 25 juin, l'équipe d'animation et de professionnalisation Libres savoirs organisait un atelier en ligne consacré au décrochage des apprenants. Retour sur cette journée à la fois ludique et technique.

Formateurs à ACM Formation (ELS d'Orléans La Source), Amandine Bizet et Estaban Viget racontent leur expérience du décrochage des apprenants en formation et partagent leurs bonnes pratiques. Interview croisée.

En février, Déborah s’est inscrite à un Visa Pro numérique à l’IRFA de Chartres pour se former à Word, Excel et PowerPoint, en vue d’une reconversion professionnelle. Depuis mi-mai, elle alterne entre présentiel et distanciel.

Depuis le 11 mai, les organismes de formation peuvent de nouveau accueillir en présentiel les apprenants. Quelles règles ont-ils mis en place ? Comment s'adaptent-ils aux nouvelles contraintes ? Partage de pratiques.

En adaptant leurs pratiques et en favorisant la multimodalité pendant la crise sanitaire, les organismes de formation du Réseau ont réussi à assurer à leurs apprenants la continuité de leur formation. Une dynamique à poursuivre.

Le 25 juin, Isabelle Gaudron s'est rendue au Greta Val de Loire d'Amboise (ELS d'Amboise). Elle a rencontré 8 apprenants en Visa Pro numérique ayant poursuivi leur formation, à distance, pendant le confinement.

Rencontres départementales, ateliers et conférences en ligne : le point sur tous les rendez-vous de la rentrée.

Depuis le début de la crise sanitaire, l'équipe d'animation et de professionnalisation Libres savoirs a largement amplifié son accompagnement des organismes de formation. Trois d'entre eux témoignent.

Le Visa Pro numérique de l’Aftec de Chinon, débuté le 12 mars dernier, a été réalisé à distance. Evelyne, stagiaire, et Ghislaine Beun, coordinatrice de la formation professionnelle, racontent comment elles se sont adaptées.

 

En chômage partiel depuis le début de la crise sanitaire, Marthe-Mélanie a débuté un Visa Anglais Pro(fessionnel) à distance. Son témoignage.

Comment le Conseil régional a-t-il abordé la crise sanitaire dans le domaine de la formation ? Quels axes de travail sont aujourd'hui envisagés ? Entretien avec Amanda Miché, directrice de la formation professionnelle.

Pour accompagner les nouveaux utilisateurs de la plateforme pédagogique Libres savoirs et soutenir les actions de formation à distance, l'équipe d'animation et de professionnalisation du réseau assure une aide spécifique. Précisions.

Jeune giennoise en recherche d’emploi, Husniye débute au mois de novembre un Visa Trois en un comptabilité au centre de formation Emergence (ELS de Gien). Depuis la crise sanitaire, sa formation est désormais assurée en distanciel.

Organisme de formation d'Eure-et-Loir, l'IRFA poursuit sa mission de formation pendant la crise sanitaire. Caroline Durot, coordinatrice pédagogique, et François, apprenant en Visas Trois en un et Pro numérique, racontent.

Avec le confinement, les organismes de formation ont dû s’adapter. Parmi eux, Entraide et solidarités propose désormais des formations Visa Trois en un (français, maths et sciences humaines) à distance avec une méthodologie renouvelée.

En cette période de crise, la Région Centre-Val de Loire étend son offre de formation Visas aux salariés en chômage partiel. Ces formations gratuites se feront à distance, depuis votre ordinateur.

Le Visa + Parcours vers l'emploi expérimenté par le Greta Berry s'est articulée autour d’un projet collectif inspiré du modèle des entreprises pédagogiques et de parcours de formation individualisés.

Depuis le 16 mars nous faisons face à une situation exceptionnelle contraignant de nombreux organismes de formation à cesser temporairement leur activité. Certains maintiennent toutefois une activité pédagogique à distance. Témoignages.

Le 25 juin 2020, l'équipe d'animation et de professionnalisation Libres savoirs organise un atelier autour du décrochage des apprenants. L'occasion de découvrir les résultats des premières études du projet européen De-Drop.

 

Le 19 mars, l'équipe Libres savoirs a organisé, en classe virtuelle, un retour d'expérience sur les premiers Visas + Parcours vers l’emploi. L'occasion de faire un bilan avant un déploiement régional de cette nouvelle formation.

Formatrices à l'AGAFOR (ELS de Montargis), Soukaïna Arguana et Karine Georget témoignent des apports et de leur utilisation de la plateforme pédagogique (LMS) Libres savoirs : autonomie des stagiaires, parcours modulables en fonction des besoins.

À l’INFREP, l’expérimentation Visa + Parcours vers l'emploi s’est notamment articulée autour des freins à l'insertion et de la mobilité sociale et professionnelle des apprenants. 15 stagiaires ont suivi cette formation.

Suite à leur Visa + Parcours vers l'emploi à ACM Formation, Espace Libres savoirs d'Orléans-la-Source, Espérance et Isabelle ont décroché un emploi. Elles partagent ici leur satisfaction et les bienfaits de leur formation.

Organisées par la Région et l'équipe d'animation du réseau, les deux rencontres départementales ont permis aux ELS et organismes de formation du Réseau de faire un bilan de l'année 2019 et de réfléchir aux axes d'amélioration pour 2020.

Le 12 février, le réseau "Badgeons le Centre-Val de Loire" a organisé une journée de rencontre autour des open badges ou badges numériques. Parmi les participants : Patrick Lachassagne et Anita Mezard de l'Equipe d'animation Libres savoirs.

De novembre à janvier, AGAFOR (Espace Libres savoirs de Montargis) a expérimenté le Visa + Parcours vers l'emploi avec 14 bénéficiaires. Bilan et retour sur cette nouvelle formation.

Des apprenants du Greta Cœur 2 Loire (Espace Libres savoirs de Beaugency) ont reçu leur passeport Libres savoirs le 16 janvier dernier. Une cérémonie organisée au sein de l'espace Agora en présence d’Isabelle Gaudron.

Le 20 décembre, 10 travailleurs de l'ESAT APF Touraine de Notre-Dame-d'Oé (37) en formation Visa Trois en un ont visité l'Hôtel de Ville de Tours. Un moment fort qui ne figurait pourtant pas au programme…

L'équipe d'animation et de professionnalisation Libres savoirs expérimente les badges numériques dans le cadre de ses webinaires depuis le début de l'année. Elle envisage d'engager la co-construction avec le Réseau d'une politique badges.

 

Depuis le début de l'année, les participants aux webinaires organisés par l'équipe d'animation et de professionnalisation se voient remettre des badges numériques. Une solution innovante de certification des connaissances, habiletés et compéte

À Château-Renault, le Greta Val de Loire (ELS d’Amboise) expérimente le nouveau Visa + Parcours vers l'emploi. 12 bénéficiaires suivent cette formation qui a débuté le 18 novembre.

Les 3 et 10 décembre, le Greta Berry (ELS itinérant du Cher nord et de Vierzon) a organisé deux cérémonies de remise de Visas. La première a eu lieu à Vierzon en présence d’Isabelle Gaudron.

Le 4 décembre, l'ELS de Saint-Amand-Montrond, la BGE Cher, organisait sa deuxième cérémonie de remise de Visas de l'année. À cette occasion, 15 apprenants ont reçu leur passeport Libres savoirs des mains d' Agnès Sinsoulier-Bigot.

Ce 5 décembre a eu lieu à Orléans la réunion technique annuelle des Espaces Libres savoirs (ELS).

A Emergence (ELS de Gien), Sandrine Sdiri, formatrice, anime des Visas Trois en un articulés autour de la comptabilité. Une action de formation avec une vraie satisfaction des apprenants et au bilan très positif.

Illustration du Visa + Parcours vers l'emplo à l'occasion des visites du haut-commissaire aux compétences et à l'inclusion par l'emploi et du président de la Région, François Bonneau, à ACM Formation, ELS d'Orléans-la-Source.

Afin de rendre le meilleur service possible et de s'adapter aux nouvelles pratiques pédagogiques, l'équipe d'animation et de professionnalisation fait évoluer les contenus et modalités de son accompagnement.

Lancé au mois de janvier, le Plan régional d’investissement dans les compétences (PIC) a pour objectif de transformer le système de formation professionnelle afin de former 72 000 jeunes et demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés d'ici 2022.