L'apprentissage au ministère des Armées
 

L'apprentissage au ministère des Armées

par Cirfa Orléans (KD). Le 18/06/20 16:23.
|
L'apprentissage, une voie d'accès privilégiée à tous les métiers de la Défense.

Le ministère des Armées recrute plus de 1 600 apprentis au sein de ses services, et ce dans toute la France. Le Secrétariat général pour l'administration en accueille le plus grand nombre avec 375 apprentis en 2019.


Pour tous les jeunes désirant allier théorie et expérience professionnelle

Depuis cinq ans, le ministère des Armées s'est fortement investi dans la réussite du plan gouvernemental "Apprentissage au sein de l'État". Entrer au ministère des Armées dans le cadre d'un contrat d'apprentissage, c'est avoir la possibilité de découvrir toute la palette des métiers de la Défense : cyberdéfense, administratif, infrastructure, mais aussi restauration ou même maintien en condition opérationnelle. Cette formation peut également permettre à tous les apprentis, pour ceux qui le souhaitent, de candidater pour un emploi au ministère. Et les résultats sont là : la forte mobilisation des employeurs et du Service des ressources humaines civiles (SRHC), en conformité avec les orientations de développement données par la ministre, a permis au ministère des Armées de passer de 400 apprentis en 2015 à près de 1 600 en 2019.

Le SRHC a également mis en œuvre de nombreux partenariats avec les écoles et universités qui ont permis d'arriver à ce bilan positif : en 2019 près de 1 000 offres d'apprentissage ont été publiées sur le portail interministériel PASS (Place de l'apprentissage et des stages). Enfin, depuis le 8 juin, Florence Parly, ministre des Armées, a décidé d’augmenter de 25 % le nombre de contrats d’apprentissage dès 2020.

2 000 contrats en apprentissage en 2020

La ministre des Armées souhaite poursuivre cette dynamique souhaitée par le Président de la République : "L’apprentissage est un outil majeur pour l’emploi en France. Aujourd’hui, en ces temps de difficultés économiques, l’apprentissage devient crucial. C’est pourquoi en 2020, le ministère mobilisera 5 millions d’euros supplémentaires. Cet investissement nous permettra d’atteindre le nombre de 2 000 contrats en apprentissage en 2020. Cette ambition sera reconduite en 2021."

Témoignages d'apprentis

Yanis Elmaleh et Ségolène Tardieu de Maleissye sont actuellement en apprentissage au ministère des Armées. Tous deux suivent leur formation au Service des ressources humaines civiles (SRHC), accompagnés par un maître d'apprentissage. Ils ont souhaité revenir sur cette expérience unique dans leur début de parcours professionnel : découvrez leur témoignage !

 

Témoignage de Ségolène

Témoignage de Yanis

L'apprentissage : une opportunité hors norme d'embauche

À l'heure où le ministère a de forts besoins de recrutement en personnel civil, l'apprentissage apparaît également comme un moyen efficace d'embaucher des jeunes formés et compétents. Après une ou deux années en tant qu'apprentis dans les armées, directions et services du ministère, ces jeunes sont en mesure de maîtriser la "culture Défense" ainsi que l'environnement et les spécificités du ministère. Ainsi, en 2019, on totalisait 123 apprentis (soit 15,4 % des apprentis en fin de contrat) sous statut civil ayant intégré le ministère des armées à l'issue de leur contrat d'apprentissage. Ces recrutements ont été réalisés en priorité dans les métiers en tension où les besoins sont importants : métiers du numérique, de la cyberdéfense, du génie civil, de la maintenance ou encore du renseignement.

 

Pour en savoir plus

Retrouvez toutes les offres du ministère des Armées sur Première Expérience Défense : www.stages.defense.gouv.fr

 

La Place de l'apprentissage et des stages (PASS) : www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass

 

Pour en savoir plus

Retrouvez toutes les offres du ministère des Armées sur :

 

Première Expérience Défense : www.stages.defense.gouv.fr

La Place de l'apprentissage et des stages (PASS) :
www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass

Les + d'Etoile

assure tar rentrée

S'inscrire en lycée, en CFA ou en centre de formation, c’est encore possible !

Ministère des aemées salon d'information et de recrutement

L'apprentissage, une voie d'accès privilégiée à tous les métiers de la Défense.