Lancement du Plan Jeunes : un jeune, une solution
 

Lancement du Plan jeunes : un jeune une solution

par Gip Alfa Centre-Val de Loire (PaD). Le 21/09/20 15:45.
|
Le plan "1 jeune 1 solution" va accompagner les 16-25 ans, particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire, pour les aider à construire leur avenir.

Des mesures pour accompagner les jeunes de 16-25 ans

Mis en place en concertation avec les partenaires sociaux, les entreprises et les territoires (service public de l'emploi, services de l'État dans les territoires, associations de jeunes et d'apprentis, associations de représentation des élus locaux, entreprises qui s'engagent...), le plan 1 jeune 1 solution s'appuie notamment sur l'adaptation des outils nationaux aux spécificités locales, le choix des secteurs prioritaires ou encore la construction de partenariats avec les réseaux d'intervention auprès des jeunes.

Le Plan jeunes a été lancé le 23 juillet 2020. Doté d’une enveloppe de 6,5 milliards d’euros, le plan met en place des mesures pour accompagner les jeunes de 16-25 ans au sortir de la crise de la COVID-19.

En quoi consiste le plan "1 jeune 1 solution" ?

Le dispositif prévoit 3 axes listés ci dessous :

 

Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle

  • Une compensation de charge de 4 000 euros pour tout jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021.
  • Une aide exceptionnelle de 5 000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) ou de 8 000 euros pour recruter un alternant de plus de 18 ans.
  • 100 000 missions de service civique supplémentaires pour permettre à des jeunes de s’engager dans des associations d'ici fin 2021.
  • 2 000 emplois FONJEP en appui des associations pour se développer et se consolider en 2021-2022.
  • 1 000 jeunes seront recrutés dans des TPE et PME sur des métiers centrés autour de la transformation écologique des modèles économiques d'ici fin 2021.
  • 2 500 jeunes seront orientés vers des emplois dans le monde du sport dans le cadre de l’action de l’Agence nationale du sport d'ici fin 2021.

Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d’avenir

  • 100 000 nouvelles formations qualifiantes seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur en 2021.
  • 16 000 formations dans le secteur du soin pour doubler les capacités de formation des aides-soignants, des infirmières et des auxiliaires de vie dans les 5 prochaines années.
  • 35 000 formations numériques pour les jeunes non-qualifiés en 2020 et 2021.
  • Revalorisation de la rémunération stagiaire de la formation professionnelle pour les jeunes à compter de 2021.
  • Des parcours individualisés pour 35 000 décrocheurs entre 16 et 18 ans d’ici fin 2021.
  • 26 500 places supplémentaires pour poursuivre des formations en études supérieures, en CAP et BTS à la rentrée 2020.
  • Doublement du nombre d’élèves bénéficiaires des cordées de la réussite et des parcours d’excellence en 2021-2022.

Accompagner des jeunes éloignés de l’emploi en construisant 300 000 parcours d’insertion sur mesure

  • 120 000 dispositifs supplémentaires d’insertion dans l’emploi  pour 2020-2021 : Parcours Emploi Compétences (PEC) et Contrat Initiative Emploi (CIE).
  • Augmentation de 50 % des places en Garantie jeunes pour atteindre 150 000 possibilités d’accompagnement en 2021.
  • 80 000 Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA) supplémentaires en 2021.
  • Doublement de l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ) mis en place au sein de Pôle emploi pour 2020 - 2021.
  • 3 000 places supplémentaires dans le dispositif SESAME : accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation en 2021-2022.

Un moteur de recherche pour trouver le bon dispositif

Un moteur de recherche présentant les dispositifs du plan jeune est disponible depuis le 12 octobre 2020 sur le site internet du ministère du travail.

 



 

Où s'adresser ?

Les jeunes intéressés peuvent s'informer sur ces dispositifs en Centre-Val de Loire en priorité auprès de ces structures qui se feront le relais de ces dispositifs et informeront sur la marche à suivre :

 

 

L'opération Assure ta Rentrée déployée en Centre-Val de Loire vise jusqu'au mois de décembre à trouver des solutions à ceux qui n'ont pas trouvé de formation à la rentrée.

 

Le Service Public Régional de l'Orientation accueille tous les publics pour les aider et les orienter dans leurs projets professionnels. Un guide des lieux d'information permet de façon simple d'identifier la bonne structure en fonction de votre profil et de la nature de votre projet.

 

Pour en savoir plus

Consulter le dossier de presse complet

 

En savoir plus sur le site du Ministère du Travail
 

Décret n° 2020-982 du 5 août 2020 instituant une aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans

 

Articles à lire

Bénéficiez gratuitement d’un accompagnement dans vos démarches en ligne et votre utilisation des outils numériques avec Just Clic, un nouveau service proposé par le Crij Centre-Val de Loire et ouvert à tous.

Du 16 au 20 mai, Pôle emploi et ses partenaires lancent la première édition de la Semaine nationale de l’alternance afin de mettre en avant les opportunités liées à cette modalité de formation.

Le Conseil régional du Centre-Val de Loire mobilise l’ensemble de ses services pour les populations déplacées d’Ukraine : Formation, transport, accueil et aide aux lycéens et étudiants, logement, documents pour les démarches...

La Région Centre-Val de Loire équipe les stagiaires de la formation professionnelle en formation à distance d’un ordinateur clefs en mains et d’un modem de connexion (25 gigas). L’équipement est reçu sur le lieu de formation.

visuel besoin de main d'oeuvre 2022 de pôle emploi

En région Centre-Val de Loire en 2022, les intentions d’embauche atteignent 93 076, soit une hausse de 10 860 projets par rapport à l’année 2021 et sont même à un niveau supérieur à celui de 2019 (+ 17,4 %).