"J’avais envie de faire quelque chose de mes mains"
 

"J’avais envie de faire quelque chose de mes mains"

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 20/01/12 14:54.
|
De la psychologie à la charpenterie : le parcours de Fanny Flamermont
A 24 ans, après un Master de Psychologie, Fanny Flamermont s’est lancée dans la charpenterie. Elle a suivi la voie de l’apprentissage avec brio pour être aujourd’hui associée dans une entreprise de construction de maisons en ossatures bois.

Un revirement de situation

La reconversion est totale. Alors qu’elle pensait travailler derrière un bureau dans un service de ressources humaines, Fanny Flamermont est aujourd’hui sur des chantiers à réaliser des maisons en ossatures bois. Elle a pris ce virage en 2008 à l’âge de 24 ans. Après l’obtention d’un Master 2 Psychologie sociale et ressources humaines à Angers, Fanny s’inscrit en CAP* Charpentier. Ses raisons ? "Les ressources humaines avaient évolué le temps de mes études. Au cours de mon dernier stage, j’ai pris conscience que ce domaine ne m’intéressait plus. En revanche j’avais envie de faire quelque chose de mes mains et je me disais que j’avais encore la vie devant moi". Son choix était aussi motivé par les projets de son frère Franck qui souhaitait monter une entreprise de construction bois. Après avoir trouvé un artisan charpentier pour l’accueillir en apprentissage, Fanny rejoint le CFA* Bâtiment de Blois en 2008. Son diplôme Bac+5 la dispense de la plupart des matières théoriques, elle passera donc beaucoup de temps dans l’atelier du CFA. Un an plus tard, elle obtient son CAP* avec la volonté de poursuivre sa formation : "Tout se déroulait très bien. Mon patron et mes formateurs m’ont encouragée à aller plus loin". Fanny s’inscrit alors en Brevet professionnel Charpentier afin de "se professionnaliser et d’acquérir plus d’autonomie".

Un parcours couronné de succès

Fanny Flamermont a obtenu son Brevet professionnel en novembre dernier. Son parcours n’est pas passé inaperçu : elle s’est vu remettre un prix d’excellence d’une valeur de 1000 euros décerné par la légion d’honneur en faveur des apprentis méritants lors de la Soirée de la Qualification organisée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Loir-et-Cher début novembre. Fanny a été distinguée pour son "parcours singulier, ses résultats, son éthique personnelle et professionnelle et son projet post-formation". Et il ne s’agissait pas ici de sa première distinction. Au cours de son CAP, Fanny a obtenu la médaille d’or régionale du concours du meilleur apprenti de France (MAF) : "Cette compétition fut une très bonne expérience. J’y ai beaucoup appris en matière de taille à la main". A-t-il été difficile de faire ses preuves dans un milieu encore très masculin ? "J’étais là pour bosser. Avec du respect, de la franchise et de la motivation, l’adaptation s’est très bien faite. Les hommes apprécient notre présence et viennent en renfort s’il faut porter du matériel lourd par exemple." Fanny ne cache pas avoir "mis les bouchées doubles" pour atteindre ce niveau mais, comme elle le dit, "le jeu en valait la chandelle".

Un quotidien de réflexion et de travaux manuels

Pendant que sa sœur se formait, Franck Flamermont a pour sa part concrétisé son projet. Après avoir suivi une formation Maison Bois Outils Concept (MBOC) auprès des Compagnons du Devoir, il a créé en 2009 l’entreprise Maisons Bois 2F, "deux "F" pour Fanny et Franck". Pour y parvenir, l’entrepreneur a sollicité l’accompagnement de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Loir-et-Cher : "Avant comme après la création de l’entreprise, les conseils sont très appréciables car l’aventure n’est pas évidente". Le frère et la sœur sont désormais associés et installés à Coulanges (41). Ils travaillent aujourd’hui sur différents chantiers de maisons à ossature bois passives ou basse consommation (BBC). "Nous intervenons sur l’isolation, l’étanchéité, la pose de menuiseries…" La professionnelle assure être "complètement satisfaite" par son métier. "J’apprécie le fait d’associer la réflexion au travail manuel. Nos réalisations sont concrètes et la satisfaction des clients est notre plus beau cadeau".

* Sigles utilisés :
CFA : Centre de formation d’apprentis
CAP : Certificat d’aptitude professionnelle

Quelques liens pour aller plus loin

Le site de Maisons Bois 2F
Le site de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Loir-et-Cher
Le site du CFA Bâtiment du Loir-et-Cher
Etoile : Découvrir le bois et ses métiers