Maîtrise du français : évolution des règles sur le niveau B1 requis pour la naturalisation
 

Maîtrise du français : évolution des règles sur le niveau B1 requis pour la naturalisation

par Défi métiers (CBL). Le 12/08/20 16:53.
|
Depuis le 1er avril 2020, les demandes de naturalisation française doivent inclure la preuve d’un niveau B1, à l’oral comme à l’écrit, impliquant une évolution des épreuves du TEF et du TCF*.

Le 29 mars 2019, le premier ministre annonçait un relèvement du niveau de langue française pour les candidats de nationalité étrangère souhaitant acquérir la nationalité française.

 

Un décret rehausse le niveau de langue B1

Le décret du 30 décembre 2019 relatif aux déclarations de nationalité, aux décisions de naturalisation, de réintégration, de perte, de déchéance et de retrait de la nationalité française apporte ainsi plusieurs changements.

Il restructure et harmonise la rédaction du décret de 1993, notamment en rétablissant un titre (1er) consacré à la souscription des déclarations de nationalité. Il en modifie les articles 14 et 37, afin de rehausser, au niveau B1 tant oral qu'écrit, le niveau de langue exigé des personnes souhaitant acquérir la nationalité française par naturalisation, réintégration ou par déclaration de nationalité à raison de leur mariage avec un conjoint français.

 

Des épreuves remaniées

Quatre épreuves composent dorénavant le test, d'une durée d'1 heure 50, présenté selon le certificateur avec quelques variantes (nombres de questions, modalités) :

 

  • Compréhension écrite : 29 à 35 questions, en collectif ou sur ordinateur, durée 45 min ;
  • Compréhension orale : 29 à 35 questions, en collectif ou sur ordinateur, durée 25 min ;
  • Evaluation écrite : 1 activité ou 3 tâches, en collectif ou sur ordinateur, durée 30 min ;
  • Evaluation orale : 1 activité ou 3 tâches, en individuel avec examinateur ou sur ordinateur, durée 10 min.

 

Le français des affaires (CCIP Ile-de-France) fait par conséquent évoluer le TEF naturalisation. Son nouveau format, exclusivement sur ordinateur, est disponible depuis le 1er février 2020 dans les centres de passation partenaires. Un groupe Facebook "Comme se préparer au TEF-officiel" permet de poser ses questions en direct.

De son côté, France Education International remanie le TCF pour la demande de naturalisation afin de répondre à ces nouvelles dispositions. Une foire aux questions permet de s'informer plus précisément.

Ces modifications sont relayées par les organismes labellisés par les certificateurs pour préparer les formations et permettre la passation des tests.

 

Un travail de partenariat étroit se poursuit entre le réseau des Carif-Oref et les certificateurs pour favoriser la mise en visibilité de cette chaine d'acteurs dans les bases de données régionales et dans la cartographie nationale de l'offre de formation linguistique.

 

Aller plus loin :

 

> décret n° 2019-1507 du 30 décembre 2019 relatif aux déclarations de nationalité, aux décisions de naturalisation, de réintégration, de perte, de déchéance et de retrait de la nationalité française

> cartographie nationale de l'offre de formation linguistique

> lieux de passation des tests en Centre-Val de Loire : TCF | TEF

 

*TEF : test d'évaluation de français

*TCF : test de connaissance du français

 

Crédit photo : stock.adobe.com

Les + d'Etoile

Le RCO démarre un nouveau projet "Animation, accompagnement et professionnalisation des acteurs et opérateurs de l’écosystème de l’intégration et de la formation sur le parcours linguistique des primo-arrivants et des réfugiés".

Depuis le 1er avril 2020, les demandes de naturalisation française doivent inclure la preuve d’un niveau B1, à l’oral comme à l’écrit, impliquant une évolution des épreuves du TEF et du TCF*.

La cartographie linguistique du Réseau des Carif-Oref s'enrichit de nouvelles données : les lieux de passation de tests. Elle centralise ainsi toutes les informations nécessaires à la progression dans l'apprentissage du français.